Torino 2006 - Débloquer la Difficulté Extrême : Réalisez le meilleur record des 15 Epreuves pour débloquer ce nouveau mode de difficulté. En réalisant un score de 204,48 points, ils font honneur à leur statut et gagne la médaille d'or avec près de 15 points d'avance sur le couple chinois Dan et Hao Zhang et près de 18 points sur un autre couple chinois, Xue Shen et Hongbo Zhao[82]. Tétraplégique, Sam Sullivan entre dans le stade en chaise roulante et bénéficie d'un dispositif spécial qui lui permet d'agiter le drapeau[121]. L'épreuve par équipes tourne à l'avantage des Autrichiens, champions du monde en titre. Thème : XXe Jeux Olympiques d'hiver à Turin en 2006. Aucun d'entre eux n'avait obtenu de médaille. Le Canada gagne la médaille de bronze aux dépens de la Norvège dans le match pour la troisième place sur le score fleuve de 11-5[73]. Déjà médaillés de bronze en bob à deux, Martin Annen et Beat Hefti réitèrent leur performance, accompagnés de leurs compatriotes Cédric Grand et Thomas Lamparter[63]. En stock vendeur partenaire. Torino 2006 – La vente des billets a rapporté 5,5 millions d’euros. Les favoris ne sont pas réussite sur le tremplin italien. La chanteuse italienne Elisa et le portoricain Ricky Martin sont présents. Les Allemands, triple champions du monde et déjà médaillés d'or en bob à quatre aux Jeux de Salt Lake City, assument leur statut de favori. L'une des favorites de la course, l'Allemande Uschi Disl manque cinq fois la cible et ne se classe que 12e. Comme chez les hommes, une seule course féminine échappe à la domination sud-coréenne : la Chinoise Wang Meng domine le 500 mètres devant la Bulgare Evgenia Radanova, déjà médaillée d'argent à Salt Lake City quatre ans plus tôt et qui possède la particularité d'avoir également participé aux Jeux olympiques d'été de 2004 à Athènes en s'alignant en cyclisme sur piste. Le Norvégien Magnus Moan gagne la médaille de bronze. Son compatriote Benjamin Raich remporte la médaille d'or, devant le Français Joël Chenal[107]. Le choix de la place fait également référence à l'architecture typique des places italiennes. Il est implanté près du site historique des Halles, construites en 1934, et accueille également le village des médias. Conçue par l'architecte et scénographe Italo Rota, la structure est installée sur la place Castello, dans le cœur historique de la ville. Je vous promets que nous continuerons à lutter pour un sport pur et sain, « la claire détermination du CIO à lutter contre le dopage avec une tolérance zéro, « la perception qu'elle avait d'elle-même », « Nous avons montré au monde que nous étions technologiquement, économiquement et émotionnellement prêts pour l'avenir. Son rival tchèque Jakub Janda, vainqueur de la Tournée des quatre tremplins, termine encore plus loin, à la 13e place. ross. Le bob d'André Lange prend un sérieux avantage dans la troisième manche pour finalement s'adjuger la médaille d'or, les Canadiens devant se contenter de l'argent. Dans l'épreuve masculine, le skieur australien d'origine canadienne Dale Begg-Smith, leader de la coupe du monde et favori de la compétition, s'impose en finale devant le Finlandais Mikko Ronkainen et l'Américain Toby Dawson. Membre de l'équipe canadienne, Russ Howard, alors âgé de 50 ans, devient le plus vieux champion olympique des Jeux d'hiver après un autre curleur, le Britannique Robin Welsh, médaillé d'or à Chamonix en 1924[70]. Jean-Pierre Vidal. Page 1 sur 2: 1: 2 > Outils de la discussion: Modes d'affichage : 07/02/2006, 10h15 #1 Profil. [19], Malgrado alcuni passaggi a vuoto[20], il Torino riuscì a conquistare la salvezza nelle ultime giornate. Les frères suisses Philipp et Simon Schoch réalisent l'exploit de se hisser tous les deux en finale du slalom géant parallèle. Par cette double référence, le logo symbolise le lien de la ville de Turin avec les montagnes qui l'environnent[8]. Playing next. Les snowboardeurs américains dominent les épreuves de halfpipe. Les épreuves de combiné nordique se tiennent sur la commune de Pragela, au Stadio del Trampolino pour le saut et au Pragelato Plan pour la course de ski de fond. Je vous promets que nous continuerons à lutter pour un sport pur et sain[121]. L'inclinaison de la pointe de la torche reprend également la forme d'un ski. Partager. Favoris de l'épreuve masculine, les Canadiens sont au rendez-vous : Duff Gibson remporte l'or et Jeff Pain l'argent. Par la simplicité de ses formes, le logo des Jeux offrent plusieurs niveaux de lecture. Plus encore, la population turinoise semble indifférente à l'annonce de l'accueil des Jeux d'hiver, d'une part car les sports d'hiver et l'olympisme passionnent peu les habitants de la ville malgré la proximité des stations alpines, d'autre part car en 1999, alors que Turin se trouve en situation de déclin industriel, sa population n'a ni un fort sentiment d'appartenance, ni de grandes espérances pour la ville[4]. Les huit courses de patinage de vitesse sur piste courte se tiennent dans le Torino Palavela. Les quatre premières équipes de chaque groupe sont ensuite qualifiées pour les quarts de finale. Dans la quatrième et dernière épreuve masculine, le 500 mètres, c'est l'Américain Apolo Anton Ohno qui est champion olympique, devant le Canadien François-Louis Tremblay. Les compétitions s'ouvrent traditionnellement par la descente masculine, qui se déroule sur la piste de Kandahar Banchetta à Sestrières[45]. Lo sponsor principale è stato Reale Mutua Assicurazioni, il secondo sponsor è stato Beretta.[25][26]. They are made by the Italian Mint, and in their original, undamaged packaging. Après le scandale qui a entaché le concours lors des précédents Jeux, un nouveau système de notation est mis en place. Le gouvernement italien apporte son soutien au comité d'organisation par le biais de la création de l'Agenza Torino 2006, une structure gouvernementale chargée de la réalisation des infrastructures planifiées par le TOROC pour le déroulement des Jeux à partir des financements assurés par l'État[7]. Leader de la coupe du monde et favori de l'épreuve, l'Autrichien Michael Walchhofer monte sur le podium et s'adjuge la médaille d'argent. Certaines rencontres sont disputées au centre des expositions Torino Esposizioni, aménagé en patinoire et disposant de 5 400 places[36]. Plus Tout Voir. Cent quarante-sept patineurs de 35 pays sont rassemblés au Torino Palavela. Le relais est facilement remporté par les Sud-Coréennes, permettant à Jin Sun-Yu de gagner son troisième titre olympique, tandis que les Canadiennes et les Italiennes montent également sur le podium. D'une capacité de 8 250 spectateurs, il est conçu par les cabinets d'architectes Hok Sport de Londres et Studio Zoppini Associati de Milan[37]. 2 euro - Italie 2006 Pièce commémorative XXe Jeux olympiques d’hiver - Turin 2006 . Il est grand temps de se faire plaisir, le tout au meilleur prix ! Leader de la coupe du monde, Hannu Manninen ne prend que la 9e place[66]. Livraison gratuite possible dès 25€. Les tournois masculin et féminin de curling, réunissant chacun dix équipes, sont disputés au Pinerolo Palaghiaccio de Pignerol. En effet, à la suite de l'énorme scandale dit du Calciopoli et à la condamnation de plusieurs de ses dirigeants notamment Luciano Moggi et Antonio Giraudo, la Vieille Dame s'est vue dépossédée de ses deux derniers titres remportés en Serie A. Turin obtient les Jeux lors de sa première candidature en s'imposant face à la ville de Sion en Suisse. L'épreuve de relais disputée le 21 février confirme la supériorité des biathlètes allemands, qui s'imposent avec plus de vingt secondes sur les Russes, emmenés par Ivan Cherezov, cinquième du sprint. La patineuse de vitesse canadienne Cindy Klassen est l'athlète la plus médaillée des Jeux, avec cinq médailles dont une en or. Une nouvelle procédure d'élection est mise en place lors de la 108e session du CIO qui se déroule à Lausanne les 17 et 18 mars 1999[1]. Le drapeau olympique fait son entrée dans le stade porté par huit femmes symbolisant le sport, la culture et le militantisme, la Kényane Wangari Muta Maathai, lauréate du prix Nobel de la paix en 2004, l'écrivain chilienne Isabel Allende, les actrices Sophia Loren et Susan Sarandon, la Cambodgienne Somaly Mam, militante des droits de l'homme, les athlètes Maria Mutola et Nawal El Moutawakel ainsi que l'Italienne Manuela Di Centa, double championne olympique de ski de fond et membre du CIO depuis 1999[48]. Sion et Turin sont sélectionnées comme finalistes et alors que la cité valaisanne fait figure de favorite, c'est finalement Turin qui est choisie lors de la 109e session du CIO le 19 juin 1999 à Séoul en Corée du Sud[1]. Ce contenu a été publié le 26 février 2006 21:31 26. février 2006 - 21:31 Les Jeux de Turin ont été clôturés par une cérémonie grandiose. Le snowboardcross, le départ en ligne, dit aussi mass-start, en biathlon ainsi que deux épreuves par équipes en patinage de vitesse et en ski de fond font leurs entrées au programme olympique, tandis que trois pays envoient pour la première fois une délégation aux Jeux d'hiver : l'Albanie, l'Éthiopie et Madagascar. Champion olympique du super-G en 1992 à Albertville et 2002 à Salt Lake City, le skieur norvégien Kjetil André Aamodt renouvelle sa performance et devance l'autre favori de l'épreuve, Hermann Maier, cinq fois vainqueur de la coupe du monde de la spécialité. La Russe Irina Sloutskaïa, qui possède pourtant le plus beau palmarès des concurrentes avec deux titres mondiaux et sept titres européens, doit se contenter de la médaille de bronze[86]. Questa voce raccoglie le informazioni riguardanti il Torino Football Club nelle competizioni ufficiali della stagione 2006-2007. Achetez Torino 2006 Winter Olympics (PS2) . Certaines épreuves attirent peu de spectateurs, à l'image des rencontres du premier tour de hockey sur glace[130]. Statistiques de l'équipe du Torino pour la saison 2006/2007, effectifs de la saison, tous les résultats de l'équipe Les sponsors principaux des Jeux de Turin sont donc notamment la région Piémont, le groupe Fiat, la banque Sanpaolo, ainsi que le groupe Telecom Italia à travers sa filiale de téléphonie mobile TIM[12]. Elle finit devant Claudia Künzel, qui gagne sa seconde médaille d'argent après le relais. Conçue par Andrea Varnier et le producteur Marco Balich (ja), la cérémonie dure trois heures et s'articule autour de trois éléments : rythme, passion et vitesse. La présence de 10 001 relayeurs est nécessaire pour porter la flamme en utilisant différents modes de transport, tels que le bateau, l'hélicoptère, l'avion, le cheval ou encore la bicyclette[43]. Aide aux paris; Aide aux pronos; Calendrier; Résultats LesSports.info Tous les résultats sportifs en temps réel. Ce chiffre est particulièrement en retrait de celui des Jeux de Salt Lake City en 2002, lors desquels 95 % des billets avaient été vendus[1]. Le bob russe piloté par Alexandre Zoubkov se classe deuxième. Dès sa création, le TOROC a pour objectif d'organiser au mieux les Jeux, d'attirer l'attention du monde entier sur Turin et ses montagnes et de valoriser l'Italie et unir les cultures. Trois athlètes ont remporté trois médailles d'or au cours de ces Jeux : les patineurs de vitesse sur piste courte coréens Viktor Ahn et Jin Sun-yu, ainsi que le biathlète allemand Michael Greis[26]. Le titre olympique revient à une biathlète expérimentée, la Française Florence Baverel-Robert, qui n'occupe pourtant que la 23e place du classement de la coupe du monde avant l'ouverture des Jeux[59]. La Corée du Nord et la Corée du Sud défilent ensemble pour la première fois dans l'histoire des Jeux d'hiver sous le nom de « Corée », comme ce fut le cas aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004 et Sydney en 2000[47]. Le but de cette opération est de promouvoir les Jeux auprès de la population en traitant chaque jour d'un sujet lié à l'olympisme[10]. Torino 2006 02/03/2006 à 00h00 Commenter. L'Américaine Sasha Cohen mène le concours, mais elle est finalement devancée après le programme libre par la Japonaise Shizuka Arakawa, qui devient la première patineuse asiatique à remporter la médaille d'or. La soirée se poursuit avec les éléments traditionnels et protocolaire de la cérémonie de clôture. Le Suisse Gregor Stähli obtient la médaille de bronze comme à Salt Lake City en 2002, avec près d'une seconde de retard sur le champion olympique canadien[95]. Tous les sports Tout Voir. Elle peut accueillir jusqu'à 7 130 spectateurs, dont 4 400 places assises[31]. Chez les femmes, Tanja Frieden offre l'or à la Suisse. Pendant 64 jours, la torche parcourt 11 300 kilomètres. La Canadienne Avril Lavigne chante quant à elle au milieu du spectacle de présentation des Jeux de Vancouver[123]. Le président Jacques Rogge décerne la médaille d'or du CIO au président du comité d'organisation Valentino Castellani, puis adresse un discours aux athlètes dans lequel il affirme la volonté de lutter contre le dopage : « Athlètes, faites partager le rêve olympique dans vos pays, vous êtes les ambassadeurs de l'olympisme, rendez au sport ce qu'il vous a donné. Cap sur les bonnes affaires avec le rayon Jeux Vidéo Cdiscount ! Les skeletoneurs canadiens se montrent les plus performants en remportant trois médailles sur les deux épreuves disputées[93]. Dans le match pour la troisième place, les Américains dominent les Britanniques 8-6 pour remporter la première médaille de leur histoire en curling[70]. Hoyt Lilly. Il héberge les athlètes en compétition sur les sites de Bardonnèche, Sauze d'Oulx et Cesana Pariol[41],[1]. Conformément à la tradition, Carlo Azeglio Ciampi déclare l'ouverture officielle des XXes Jeux olympiques d'hiver et le président du CIO Jacques Rogge prononce un discours à l'attention des athlètes dans lequel il les invite à donner à ces Jeux « l'éclat que nous désirons tous, non seulement par vos performances, mais également et surtout par votre comportement ». La course de 500 mètres couronne la Russe Svetlana Zhurova qui devance les Chinoises Manli Wang et Hui Ren. Résumé ; Garanties; Accessoires inclus 3 occasions dès 0 €90; Prix standard . Turin concentre les patinoires qui accueillent les épreuves sur glace. Médaillé de bronze à Nagano en 1998, le Biélorusse Dmitri Dashchinsky gagne cette fois l'argent, tandis que le Russe Vladimir Lebedev monte sur le troisième marche du podium[100]. 5 years ago | 11 views. Le troisième village olympique est implanté à Bardonnèche, dans le Colonia Medail, un quartier construit entre 1937 et 1939 par l'architecte Gino Levi-Montalcini et réhabilité pour accueillir 750 personnes. Report. L'Américain Bode Miller, cinquième de la descente, réalise le meilleur temps de la descente du combiné mais commet une erreur dans la première manche du slalom, étant ainsi éliminé de la course. Seulement 7e du sprint, l'Allemande Kati Wilhelm, leader de la coupe du monde, prend sa revanche pendant la poursuite en survolant la course : elle franchit la ligne avec plus d'une minute d'avance sur ses poursuivantes malgré une erreur au tir. La Saison 2006-2007 de la Juventus FC a été à la fois une saison historique et tragique. Dans l'épreuve de bob à deux masculin, les équipages d'André Lange et Kevin Kuske pour l'Allemagne et Pierre Lueders et Lascelles Brown pour la Canada sont au coude à coude, bien que les Allemands se portent en tête pour 6 centièmes de seconde. Autour, les douze étoiles de l'Union européenne. La Russie est la nation la plus médaillée : ses athlètes montent sur le podium à sept reprises[111]. Le président du comité d'organisation, Valentino Castellani, estime que les Jeux ont permis « l'ouverture de la ville au monde » et changé « la perception qu'elle avait d'elle-même ». Le village de Bardonnèche accueille les épreuves de snowboard, dans un stade d'une capacité de 6 763 places installé sur les pistes de Melezet[33]. Cap sur les bonnes affaires avec le rayon Jeux Vidéo Cdiscount ! » Comme le veut la tradition, le maire de la ville de Turin Sergio Chiamparino remet le drapeau olympique à Sam Sullivan, maire de Vancouver, qui accueille les prochains Jeux, en 2010[124]. Dans l'épreuve masculine, l'Italien Armin Zöggeler conserve son titre olympique, sa performance étant suivie par 6 millions de téléspectateurs italiens. Deux jours plus tard, Benjamin Raich décroche un second titre olympique en gagnant le slalom, une épreuve entièrement dominée par les Autrichiens : Reinfried Herbst est deuxième, Rainer Schönfelder est troisième[108]. À la suite d'informations données par des membres du Comité international olympique, les policiers italiens saisissent du matériel destiné à pratiquer des transfusions sanguines au cours d'une perquisition dans le chalet des skieurs autrichiens. Les douze épreuves de ski de fond se déroulent sur le site de Pragelato Plan, situé à Pragela. Michael Greis devient ainsi le premier champion olympique des Jeux de Turin[45]. La vente des billets rapporte quant à elle 89 millions de dollars, soit 74 millions d'euros[1]. La championne olympique de Salt Lake City Sylke Otto domine une nouvelle fois la compétition, devançant Silke Kraushaar-Pielach et Tatjana Hüfner[79]. Achetez Torino 2006 Winter Olympics (PC) [import anglais] : Jeux - Jeux vidéo : Amazon.fr Livraison gratuite possible dès 25€ Elle est alors exclue des Jeux[58] et la médaille d'argent revient à l'Allemande Martina Glagow, tandis qu'une autre Russe, Albina Akhatova, se classe troisième. Dernière épreuve, le slalom géant s'achève sur un podium inattendu : à seulement 21 ans, Julia Mancuso gagne le titre olympique, devant la Finlandaise Tanja Poutiainen et la Suédoise Anna Ottosson[110]. Una vittoria contro l'Ascoli - diretta concorrente - condannò i marchigiani in anticipo, permettendo ai piemontesi di classificarsi in sedicesima posizione. Les huit équipes féminines s'affrontent dans deux groupes de quatre, seules les deux premières nations de chaque groupe étant alors qualifiées pour les demi-finales. Riapparso in Serie A dopo un'assenza triennale e forte di una rosa dai nomi esperti (al campione mondiale Barone si aggiungevano Abbiati, Fiore e Muzzi), il Torino iniziò la stagione dalla Coppa Italia[3]: fu eliminato dal Crotone al secondo turno. 0; Partager. Une nouvelle discipline fait son entrée au programme olympique, le boardercross, qui consiste en une course sur un parcours comprenant plusieurs obstacles, comme des bosses, des tremplins ou des virages relevés. À l'image du bobsleigh, les compétitions de luge se disputent sur la piste de Cesana Pariol. L'Australie et la Chine sont les nations les plus médaillées en totalisant chacune deux podiums[97]. Les épreuves de fond se déroulent sur le site de Pragelato Plan, à quelques kilomètres du tremplin, qui peut recevoir 5 400 visiteurs[32]. Dall'8 settembre 2006 al 26 febbraio 2007. La commune de Sauze d'Oulx accueille les compétitions de ski acrobatique qui rassemblent 116 athlètes, dont 63 hommes et 53 femmes. La Russe Svetlana Ichmouratova remporte l'épreuve devant sa compatriote Olga Pyleva, mais celle-ci est contrôlée positive à un stimulant, le carphédon[57]. La station de Pragela reçoit les compétitions de ski de fond, de saut à skis et de combiné nordique. Malgrado alcuni passaggi a vuoto, il Torino riuscì a conquistare la salvezza nelle ultime giornate. Situé à proximité du Stade olympique et de la Piazza d'Armi, il est conçu par les architectes Arata Isozaki et Pier Paolo Maggiora[35]. Il devance son compatriote Andreas Kofler et Lars Bystøl, encore sur le podium mais cette fois en bronze[91]. Les cérémonies d'ouverture et de clôture sont organisées au Stade olympique de Turin, bien que l'enceinte n'accueille aucune épreuve sportive[29]. Le plus grand des trois villages olympiques est situé à Turin et peut accueillir 2 600 personnes. Les biathlètes russes dominent aisément le relais : elles devancent les relayeuses allemandes, contraintes à un tour de pénalité, de près d'une minute. Comme en 2002, c'est Philipp qui s'impose, pour gagner son deuxième titre olympique. À gauche, la Mole Antonelliana, immeuble emblématique de la ville de Turin (Torino) qui a accueilli les Jeux olympiques d'hiver (Giochi invernali) en 2006, et le monogramme de la République italienne (RI). Une commission d'évaluation composée de 14 membres présidée par l'ancien skieur alpin japonais Chiharu Igaya est chargée de sélectionner les deux villes finalistes qui sont soumises au vote des membres du CIO[2].